Le Fauteuil En Courroux
.....................  
  L'outil
  Minorités
  Beautés
  Sexualités
  => Liberté, égalité, sexualités
  => Désirs d'assistance
  Agacements
  Les bactéries ne sont pas sympas… Infections urinaires, comment réduire le risque…
  Des Bâtons dans les Roues
  Colères
  Réflexions
  Contact
  Liens






Liberté, égalité, sexualités
Article paru dans le journal "Le Monde Libertaire" numéro 1624 (24 février-2 mars 2011)
Liberté, égalité, sexualités : pour les personnes handicapées

Avec Sexe, amour & handicap, le cinéaste Jean-Michel Carré a réalisé un nouveau film poil à gratter. Un documentaire d’une grande humanité qui sera diffusé sur France 2 le jeudi 24 février, à 22 h 45.

Jean-Michel Carré et les films Grain de sable réalisent des films qu’on prend en pleine tête, en plein cœur aussi. Qu’il s’agisse de parler de l’enfance, des femmes, de prostitution, des prisons, d’alternatives à la psychiatrie, de toxicomanie, de syndicalisme ou de politique internationale, les documentaires de Jean-Michel Carré ne font pas dans le consensus mou. On se souvient de titres comme Alertez les bébés (1978), Votre enfant m’intéresse (1981), Femmes de Fleury (1991), Galères de femmes (1993), Visiblement je vous aime (1995), Charbons ardents (1999), Koursk, un sous-marin en eaux troubles (2004), Le Système Poutine (2007) et d’un superbe reportage qui a fait couler pas mal de salive, Les Travailleu(r)ses du sexe et fière(e)s de l’être (2009)…

Dans Sexe, amour & handicap, avec respect et complicité, Jean-Michel Carré parle du désir d’amour, de sensualité et de sexualité des personnes handicapées, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes. Atteintes de maladies dégénératives, handicapées moteur ou déficientes intellectuelles, ces personnes sont confrontées tout au long de leur vie à la plus haute des solitudes. Une réalité insupportable quand on songe que certaines personnes n’ont même pas la capacité physique de se masturber… Les coincés qui voudraient réduire ce grave sujet à de la gaudriole seront vite remis à leur place. « Ce n’est pas une affaire de cul, clame Marcel Nuss, fondateur de la coordination Handicap et autonomie. C’est un problème d’humanité. C’est un problème d’humanisation de la personne. C’est un problème de réappropriation de corps qui sont complètement déstructurés. »
Il est inimaginable que des êtres humains ne puissent jamais connaître le plaisir des corps ni aucun de ces moments libérateurs qui mettent des « rayons de soleil dans la tête, là où il y avait un trou noir », comme l’explique un interviewé en fauteuil roulant. Mais la sexualité des personnes handicapées est taboue et réprimée. Les familles, les institutions spécialisées, les administrations, les responsables politiques nient ces besoins vitaux pour tout être vivant.

Au Danemark, en Hollande, en Allemagne, en Suisse allemande et maintenant en France, des personnes valides ont décidé d’aider des personnes handicapées à aimer et à s’aimer à contre-courant. Ainsi, peu à peu, les contours d’un nouveau métier appelé assistant sexuel apparaissent audacieusement. Laissons les esprits pervers assimiler juridiquement cette profession à de la prostitution. « Nous vivons une époque qui déborde de bons sentiments, explique Jean-Michel Carré. On parle beaucoup de liberté sexuelle. On parle beaucoup aussi d’intégration des personnes handicapées. Quand ces deux domaines sont pris séparément, cela marche à peu près. Mais réunis, c’est autre chose… Heureusement, des gens d’une générosité rare, exemplaire, qu’ils soient en situation de handicap ou valides, se battent pour faire respecter un des droits essentiels des êtres humains. »

Sexe, amour & handicap
donne la parole aux adultes touchés par un handicap (physique, mental, sensoriel, psychique, relationnel), à des couples que les prétendus bien-pensants catalogueront de « hors-normes », et à de belles personnes qui œuvrent pour le bien-être intime et sexuel de toutes et de tous sans discrimination. Nous entendons la sexopédagogue suisse Catherine Agthe et la sexologue Sheila Warembourg. Nous entendons des assistants sexuels parler de leur formation et de leur pratique (parfois bénévole) par le biais de massages, du naturisme… Nous entendons un couple « mixte » qui expose sans tabou son intimité sur un blog. Nous entendons les représentants d’associations (Choisir sa vie, Sexualité handicaps pluriels) qui militent pour la reconnaissance des assistants sexuels. Des témoignages poignants que l’on écoute entre émotion et colère, et parfois avec le sourire parce que, a priori, « la sexualité est quelque chose de fun », comme le rappelle un relaxologue.
 
Paco

Sexe, amour & handicap, un film de Jean-Michel Carré (70 mn) produit par les Films Grain de Sable avec la participation de France Télévisions.





Les derniers commentaires sur cette page:
Commentaire de obey, 28/10/2013, 09 09 25 (UTC):
Merci pour ce tuto. Par contre il semble que la limite d'automator pour renommer des fichiers en masse est de 1000 fichiers (j'ai testé sur OS X 10.6.8). Merci en tous cas.
obey http://www.obeysnap.com/

Commentaire de obey, 23/10/2013, 20 08 22 (UTC):
Même si on se débrouille en anglais les accents sont quelque fois difficiles à comprendre et on attrape un bon mal de tête donc merci bcq pour les sous titres !
obey http://www.obeysnap.com/

Commentaire de moncler, 21/10/2013, 05 05 27 (UTC):
quel mal il a fait aux pommes celui-là !
moncler http://www.vitalmut.com/

Commentaire de moncler, 18/10/2013, 20 08 54 (UTC):
bah en faite je me suis lancé, sur la version VO, et c'est pas mal, ca manque juste un peu de rythme.. et puis les premiers dans le genre sont déjà passés !
moncler http://www.vitalmut.com/

Commentaire de moncler, 15/10/2013, 13 01 05 (UTC):
elle est parfaitement réussie cette quiche, bravo.
moncler http://www.hotelroyalmirabeau.com/moncler/homme.asp?id=3

Commentaire de louboutin pas cher, 08/10/2013, 11 11 08 (UTC):
Vicky je suis d'accord avec toi. Ils a pas choisit d'avoir ces fantasme, ça vient tout seul. Tout ce que le juge aurait pu lui ordonné c'est de l'obliger a suivre un psy. Oui ordonner parce ces gens, pour la plupart, n'osent pas voir un psy car ils ont honte. Et pour les pédophile y ont été obligé par un juge, et ça les a aidé à se détacher et a contrôler leur fantasme. Et donc les a empêcher de recommencer a violer.
<a href="http://www.mirlclub.com/index.php?main_page=index&cPath=2" >louboutin pas cher</a>

Commentaire de jackpot2, 20/07/2013, 18 06 07 (UTC):
èãðîâûå àâòîìàòû îíëàéí crazy monkey quest, àçàðòíûå èãðû àïïàðàò öåíà [url=http://kazino18.xn----8sb1afbldcb0an2i.xn--p1ai/]Êàê Âûèãðàòü  Êàçèíî[/url] êàðòî÷íûå èãðû ïàñüÿíñ îíëàéí, ïîêåð 888 þàíåé.

Commentaire de kazino301, 20/07/2013, 07 07 11 (UTC):
èãðû îíëàéí íà äåíüãè è ïîêåð ñòàðñ þêîç.

Commentaire de poker3, 11/05/2013, 17 05 12 (UTC):
êàðòî÷íàÿ èãðà king åêàòåðèíáóðã, èãðîâûå àâòîìàòû ïðîäàæà ïîêóïêà.

Commentaire de kazino602, 11/05/2013, 05 05 41 (UTC):
èãðîâûå àâòîìàòû ôîðòóíà ÷èòà èëè èãðû â êîíòàêòå íà äåíüãè.

Commentaire de Kate, 27/10/2012, 00 12 11 (UTC):
Matthieu a raison deux fois :1. Jusqu'e0 la fin de mai 2008 (et meame au-dele0), il va y avoir une avnahacle de conneries.2. Le livre Slogans pour les prochaines re9volutions de Denis Langlois, qui vient de paraeetre au Seuil, est jouissif .Je n'en veux pour preuves que quelques-uns des slogans tire9s de ce livre :La re9volution fait bander mieux que le Viagra.Faites l'amour, pas les alle9es du supermarche9 !Femmes rousses, toujours plus rouges !Ne te contente pas de coucher la re9volution sur le papier, couche avec elle.Que les de9sirs de vos corps rejoignent les de9sirs du corps social !Investissons les zones re9volutionnaires, mais n'oublions pas les zones e9roge8nes.Apre8s 68, comptez 69 et recommencez.Conclusion : Embrassez la re9volution e0 pleine bouche de canon.

Commentaire de Ben, 30/07/2012, 11 11 04 (UTC):
" La jeune femme a expliqué que d’autres infirmières avaient accepté de répondre aux demandes sexuelles de cet homme et que son propre refus de faire de même avait amené le patient à essayer d’obtenir sa démission au motif qu’elle était incompétente pour prodiguer des soins. (...)
Dans l’esprit d’hommes de plus en plus nombreux, l’acte sexuel est devenu un « service » exigible, auquel les femmes seraient de moins en moins en droit de se soustraire. Logique. On ne peut pas banaliser la prostitution, prétendre en faire « un métier comme un autre » et s’étonner que certains se sentent désormais en droit de réclamer leur « dû ». "

Pays-bas : infirmières ou prostituées ? par Claudine Legardinier
http://www.prostitutionetsociete.fr/eclairage/causes-et-consequences/pays-bas-infirmieres-ou

" Mais que l’on ne s’y trompe pas, cette revendication de droit aux services sexuels n’est rien moins que la revendication d’égalité sexuelle entre hommes, handicapés comme valides, les handicapés voulant accéder aux mêmes droits sexuels que les hommes valides ce qui comprend entre autre le droit d’accéder au sexe des femmes dans la prostitution. Il s’agit davantage de revendiquer un droit « naturel » sur le corps des femmes que de revendiquer un droit au plaisir puisque celui-ci ne saurait jamais être garanti. Quand un homme se pose en victime il réclame des droits sur les femmes. Ce qui est en jeu ici, c’est donc la reconnaissance de la prostitution comme service social au bénéfice exclusif des hommes puisque la demande est spécifiquement masculine (une seule demande féminine a été enregistrée en 10 ans !). (...)
Cette légitimation compassionnelle du système prostitutionnel rendrait de facto impossible toute forme de lutte contre les industries du sexe dont les femmes et les adolescentes sont les principales victimes à cause d’un accident chromosomique. Le principe de non discrimination serait aussitôt mis en avant par les valides car tout le monde peut, dans le domaine de la sexualité, se proclamer peu ou prou handicapé, trop timide, trop petit, trop laid, trop complexé etc... "

Services sexuels pour les handicapés : la pitié dangereuse par Catherine Albertini
Source - http://sisyphe.org/spip.php?article3873

Commentaire de Fab, 01/12/2011, 15 03 42 (UTC):
Débat sur le sujet ici http://forum.anarchiste.free.fr/viewtopic.php?f=14&t=6782

Commentaire de laurent, 23/11/2011, 22 10 07 (UTC):
Je trouve ce sujet particulièrement bouleversant....Je suis moi -meme soignant(masseur) et en discutant avec des patients particulièrement ouverts d'esprit,j'avais émis cette notion d'assistant sexuel(sans le définir par ces mots ,bien sur!) auprès de personnes handicapées...Il est vrai que c'est par le toucher que nous les soignants maintenons nos patients en relation avec eux meme, les autres et le monde...Avec cette realité future d'assistants sexuels, nous reconnaissons également, le besoin d'une vie sexuelle,qui ne devrait s'arreter qu'en fin de vie....ou si l'etat général ne le permet plus....il y a tant à faire pour faire évoluer ces idées, qui personnellement me semblent si évidentes et nullement choquantes...Nous "touchons" là (avec l'accompagnement aux mourants)peut etre deux des derniers grands tabous de notre humanité...après tout sans sexe pas de mort et inversement...Permettez moi de vous dire toute mon admiration et mon plus profond respect pour votre combat...je ne pense pas que vous pourriez le soutenir sans un profond amour pour cette partie des hommes qui souffrent dans leur chair,dans leur ame....Je suis heureux de savoir que ces idées qui avaient germé spontanément dans mon esprit n'étaient pas absurdes,ou utopiques...Merci de tout coeur pour votre courage et votre lumière!

Commentaire de Thierry, 16/05/2011, 14 02 31 (UTC):
La plupart du temps, la prestation repose sur le bénévolat. Mais, il est vrai que, dans un monde marchand, le paiement d'une prestation s'avère général...

Commentaire de Fab, 11/04/2011, 14 02 57 (UTC):
Créer un job d'assistant sexuel c'estmalheureusement rester dans un postulat essentiellement marchand.



Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre message:

 
   
Publicité  
   
 
 
 
19 visiteurs sont déjà venus sur ce site.
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
Site web crée par Liberté Net pour Le Fauteuil En Courroux.